Vous êtes ici >
Newsletter

"Histoire de Mutzig"

Origines de Mutzig

L’ancienneté de l’occupation de la région de Mutzig est attestée par les nombreux indices relevés lors de fouilles archéologiques. Découverte de vestiges paléolithiques lors de la construction de la voie ferrée Mutzig-Saales entre Mutzig et Gresswiller, et récemment un important site du paléolithique moyen (-50 000 ans avant J-C.) au pied des falaises du Felsbourg à la sortie Ouest de Mutzig. 
Autre indice : un atelier de poterie romain à Heiligenberg-Dinsheim, atelier en rapport avec la voie romaine Argentoratum (Strasbourg) - Donon qui franchissait la Bruche probablement à la hauteur de Mutzig et la mise au jour d’un important cimetière mérovingien au nord-ouest de la ville au lieu-dit « Leimpel ».

Il faut attendre le Xe siècle pour trouver la première mention du nom de la ville : les évêques Richevin et Ruthardt donnent à l’église saint Thomas des vignes sises « in Muzzeca ». En 1263, nous découvrons « Muzziche » et en 1286 « Mutziche ».
La ville est l’enjeu d’une longue lutte entre l’Empereur et l’Évêque de Strasbourg, lutte qui ne se termine qu’en 1308 par la victoire de ce dernier. A partir de ce moment, la ville resta sous sa souveraineté jusqu’à la Révolution. Elle fut engagée à différentes familles nobles, dont la plus illustre est celle des Landsberg-Mutzig.

Mutzig du XVème au XVIIIème siècle

Les guerres allaient souvent perturber la vie de la cité. En 1421, la ville était sauvée d’une attaque des Strasbourgeois, puis, en 1444 elle se défendit victorieusement contre les Armagnacs, tandis que les villages de Wege et de Hermolsheim furent anéantis. En 1454, elle est occupée par le Duc de Deux-Ponts, mais libérée cette fois par les Strasbourgeois. Par contre, elle n’eût pas à souffrir de la guerre des paysans (1525). La guerre de Trente ans (1618-1648) allait durement éprouver Mutzig.
En 1622, la localité est investie par les troupes de Mansfeld, puis en 1632 par les armées suédoises. Dans son sillage, la peste allait faire 300 victimes dont le noble Jacques de Landsberg. A la fin de cette sombre période, la ville ne comptait plus que 430 habitants. Mutzig n’allait pas non plus être épargnée par les guerres de Louis XIV : la campagne de Turenne, l’occupation de la ville par le général Montecucculi, par le général Créqui, par Monclar.

Le XVIIe siècle allait enfin être une ère de prospérité grâce au développement économique et démographique. Il ne sera troublé que par la brève incursion des Pandours (1744). Du point de vue administratif, la ville était présidée par un magistrat composé du prévôt, de deux bourgmestres et de neuf conseillers. Elle était le siège du baillage Mutzig-Schirmeck. La bourgeoisie se répartissait en corporations : bouchers, boulangers et meuniers, maçons, tailleurs de pierre et charpentiers, menuisiers, serruriers, vitriers, tourneurs et cloutiers, tailleurs, tisserands, tonneliers. Le principal revenu était fourni par le vignoble.

De la Révolution au XXème siècle

La Révolution allait profondément modifier le visage de la petite ville. En 1803, les frères Coulaux achetèrent le château et ses dépendances pour y implanter la Manufacture d’Armes. L’entreprise prit rapidement de l’essor. Elle fabriqua des armes à feu dont le célèbre fusil Chassepot du nom de son inventeur qui naquit à Mutzig.

Citons encore la brasserie fondée en 1810 par Antoine Wagner, dont la production augmenta continuellement. Beaucoup d’autres petites industries prospérèrent également. La ville connut un développement industriel exceptionnel. Pendant la période allemande (1870-1918) Mutzig connut un nouveau développement grâce à la construction de la « Feste Willhelm II » et des deux casernes. Ces installations militaires transformèrent grandement le visage urbain de la cité.

Retour haut de page
Prochainement
04/12/2017

Samedi 16 décembre à 9h30

Dernière...

06/12/2017

Mercredi 20 décembre de 14h30 à 16h

 à...

14/12/2017

 par Sophie PAROLINI, Rigologue et Thérapeute sonore

 
Installez...
Le Rohan
THELMA
Thriller
Le 20/12/2017
Le Dôme
Choucrouterie
Théâtre
Le 03/02/2018 -